Accueil > Actualités > Le Souvenir français aidé par Olivier Paccaud et Anne Fumery

Le Souvenir français aidé par Olivier Paccaud et Anne Fumery

samedi 18 mai 2019, par Mairie


Depuis leur élection au conseil départemental de l’Oise en 2015, le binôme sur le canton de Mouy, Olivier Paccaud, par ailleurs sénateur, et Anne Fumery, ont décidé de placer dans l’association Ensemble 10 % de leurs indemnités afin de soutenir des associations de leur secteur. Pour la 14e remise de chèques lundi 13 mai 2019, en fin de journée, avec les représentants des dix associations concernées, ils ont été accueillis dans la salle des fêtes du village de Juvignies (330 habitants) par le maire Dominique Devillers.

Evoquant « un engagement très humble », Anne Fumery a précisé que chaque aide est fixée à 150 €. « Ce peut être peu pour une grosse structure mais un coup de pouce appréciable pour une petite association », a-t-elle résumé.

Olivier Paccaud a insisté sur le rôle capital des associations et de leurs bénévoles dans le vivre-ensemble, spécifiant que les 35 communes du canton de Mouy regroupent plus de 350 associations. En quatre ans, près de 150 d’entre elles ont ainsi reçu un chèque d’Ensemble, la somme totale dépassant désormais 20 000 €. « Je regrette de n’avoir pas pu convaincre mes collègues du Département de faire de même, seuls les élus de Hermes ont engagé une démarche similaire », a-t-il glissé.

Parmi les associations encouragées se trouvait la section d’Angy-Bury du Souvenir français présidée par Pascal Rouyère, par ailleurs conseiller municipal d’Angy. Absent pour raisons professionnelles, il était représenté par Christian Fourmachat, vice-président de l’UMRAC (au centre), et Eliane Guérin, trésorière du Souvenir français (2e à droite), accompagnés par Marie-Chantal Noury, maire d’Angy (à droite). Christian Fourmachat a détaillé l’action du Souvenir français dans l’entretien des tombes des soldats pour le devoir de mémoire et a souligné la ténacité de Pascal Rouyère pour retrouver la trace de plus de 800 sapeurs-pompiers de l’Oise morts pour la France.

Marie-Chantal Noury a rappelé que dès son élection en 2014 Pascal Rouyère a entrepris de réaliser un vrai carré militaire dans le cimetière d’Angy, et a annoncé que le Souvenir français et la municipalité ont programmé un week-end d’animations les 24 et 25 août prochains pour les 75 ans de la libération d’Angy.

Un chèque a donc été remis aux représentants du Souvenir français pour cet événement après qu’Anne Fumery se soit réjouie « qu’il se passe toujours quelque chose à Angy ». « L’an dernier s’y est déroulé le Bouquet provincial, le rassemblement de milliers d’archers qui a demandé une préparation extraordinaire, a enchaîné Olivier Paccaud. Angy dispose d’une grande salle, et si vous avez des projets que vous n’arrivez pas à concrétiser, n’hésitez pas à solliciter la maire de cette commune dynamique. »

Durant cette manifestation, ont aussi bénéficié de l’aide des deux conseillers départementaux Saint-Martin fléchettes de Rochy-Condé, l’association de pêche de Troissereux, l’Ecole buissonnière de Laversines, les anciens combattants de Bresles, les Motards de l’Oise de Bailleul-sur-Thérain, l’Atelier de Neuilly-sous-Clermont, les joueurs de fléchettes de Bresles, le Dodge Ball Club du Beauvaisis, et Tempsdance de Juvignies.

Partager