Accueil > Actualités > Les derniers vœux du maire

Les derniers vœux du maire

vendredi 31 janvier 2020, par Mairie


Personnalités et habitants d’Angy ont été invités à rejoindre la salle multifonction jeudi 30 janvier 2020 pour la dernière cérémonie des vœux du maire de la mandature. Près de 200 personnes ont garni la salle, parmi lesquelles les maires de Saint-Félix, Heilles et Hondainville, un adjoint et l’ancien maire de Bury.

Dans l’assistance on notait aussi la présence des représentants de la brigade de gendarmerie de Mouy emmenés par l’adjudant-chef Fabrice Moreau, et du chef du centre de secours de Mouy le lieutenant Freddy Pluta.

Marie-Chantal Noury, maire d’Angy, a présenté ses vœux au public non sans « une certaine émotion car c’est la dernière fois que je le fais au terme de ce mandat  ». Elle a rappelé que « les élections étant proches, non pas que nous n’ayons ni bilan ni perspectives, bien au contraire, mais la loi électorale nous interdit de communiquer sur l’action municipale. Je vous parlerai tout de même d’Angy : ce village d’histoire, de culture, ce village où il fait bon vivre. Cela fait maintenant 25 ans que j’y habite, que je m’y plais avec ma famille et que nous partageons des moments de convivialité et de solidarité avec beaucoup d’entre vous. Comme je l’entends souvent dire, il se passe toujours quelque chose à Angy. Et c’est vrai ». Le maire a tenu à remercier tous ceux qui s’investissent quotidiennement pour la commune et ses habitants : personnel municipal, membres du CCAS, partenaires (services de l’Etat, conseil régional, conseil départemental, Thelloise, SIVOM et CAF), responsables et bénévoles des 15 associations locales qui contribuent à la vitalité du village, membres du comité des fêtes, associations patriotiques et particulièrement Pascal Rouyère pour l’organisation des animations autour du 75e anniversaire de la libération de la commune, sapeurs-pompiers, gendarmes et police de Mouy.

« Je tiens à dire avec force qu’être élu, ce n’est pas être enfermé dans un bureau, loin des difficultés quotidiennes, a enchaîné le maire. Etre un élu de terrain, de surcroît dans un village, c’est être à l’écoute de toutes les situations, et parfois les plus douloureuses vécues par nos concitoyens. Ce n’est pas disserter sans fin sur les idéologies pour refaire le monde, c’est être confronté au réel, c’est devoir trouver des solutions à des problèmes concrets. Être un élu, ce n’est pas une profession, c’est un engagement, c’est une mission. C’est un investissement, une proximité, un dévouement, des convictions, toutes ces valeurs mises au service des habitants. Et c’est garder son optimisme malgré les réformes, les fusions de structures, les lois qui changent, l’avenir incertain dans lequel se trouvent nos communes. Le quotidien d’un maire, c’est être toujours en quête de solutions pour ses administrés tout en essayant d’évacuer la bêtise de certains. Etre un élu, c’est se lever la nuit, c’est être disponible tous les week-ends, c’est être présent pour régler le moindre incident, c’est donner de son temps sans compter, souvent au détriment de sa vie personnelle et familiale. Merci à mes deux adjoints, Alain Martin qui a souhaité retrouver sa famille en Normandie, et Patricia Callard qui lui a succédé à ce poste. Je tiens à remercier Patricia et les cinq élus qui m’ont assistée, aidée et boostée pendant l’ensemble du mandat. Merci pour votre confiance, votre soutien, votre travail et votre implication pour la commune. Je tiens à remercier ceux qui m’ont fait l’honneur de me confier ce mandat de Maire, cette mission si passionnante même si elle est parfois difficile à assumer, vu la complexité des lois et des responsabilités qui nous incombent. Je suis fière du travail que nous avons accompli ensemble pour Angy. Je terminerai en exprimant le vœu que l’état d’esprit de partage que j’ai souhaité insuffler perdure dans notre village. »

Puis Anne Fumery, conseillère départementale, a évoqué « ce plaisir renouvelé de nous retrouver pour cette cérémonie des vœux qui est à Angy à la fois simple et conviviale, somme toute à l’image de votre commune. C’est l’occasion pour moi de vous redire tout notre soutien avec Olivier Paccaud que je vous prie d’excuser car ce soir il est retenu par les vœux du député Olivier Dassault ». L’élue a rappelé que le Département a accompagné Angy sur l’ensemble des projets présentés, soit en 2020 « sur plus de 20 000 € sans compter le City stade ».

« Je te remercie, car depuis 2014 Olivier Paccaud et toi avez toujours été présents et nous avez suivis dans tous nos projets », a répondu le maire.

Le premier magistrat a alors invité les participants à se rapprocher du buffet préparé par Greg, l’autoentrepreneur angylois de SOS Cuisine.

Des mange-debout avaient été installés au milieu de la salle afin de permettre à chacun d’échanger dans la convivialité.

Partager